Google Workspace avec domaine OVH

Google Workspace permet de créer des emails personnalisés avec votre domaine et de gérer vos messages avec l'interface Gmail. Si votre domaine est exemplesite.fr, vous pouvez par exemple créer un compte guillaume@exemplesite.fr. Ce compte sera votre email professionnel utilisable directement sur gmail.com. Il se paramètre sur des clients mails tel que Thunderbird ou Outlook comme un traditionnel compte Gmail, ce qui est très avantageux. Idem sur vos mobiles iOS ou Android. La configuration est donc facile et reconnue.

La première chose à comprendre - et qui n'est pas très claire dans les différentes documentations que j'ai lues - est que le domaine n'est pas fourni par Google. Vous devrez donc l'acheter chez un hébergeur tiers comme OVH, O2Swicth, Gandi, etc.
Dans cet article, je choisis d'acheter le domaine chez ce bon vieux OVH, le plus gros hébergeur français. Pour l'avoir pratiqué pendant des années, l'hébergeur n'est pas sans défauts, mais il offre des services corrects à des tarifs raisonnables.

Combien ça coûte ?

Comptez 69 € / an pour le compte Google Workspace et 10 € / an pour le nom de domaine. Soit environ 80 € / an.

N'y a-t-il pas une solution gratuite ?

Il existe quelques bidouilles gratuites pour "fusionner" une adresse Gmail avec une adresse contenant un nom de domaine, mais cela ne marche jamais parfaitement. Vous pouvez ajouter un email avec un nom de domaine dans la rubrique Comptes et importation des paramètres Gmail. Mais la réception des nouveaux messages se fera à une cadence lente (ci-dessous : dernière vérification à 32 minutes), ce qui peut poser problème quand vous êtes professionnel... et pressé.

Vous aurez également des soucis pour répondre de la part de l'email contenant votre domaine. Ça fonctionne un peu, mais vos emails risquent d'atterrir dans les spams des destinataires.

Autre problème, lorsque vous enverrez des invitations à des contacts avec Google Calendar, les invitations se feront de la part de votre email @gmail.com, ce qui sera problématique pour valider l'acceptation de vos invités.
Au final, vous devrez éternellement jongler avec deux emails pas vraiment fusionnés.
Si vous voulez la perfection, une vraie fusion entre les outils de Google et votre domaine, lisez la suite.

Achat du nom de domaine chez OVH

La première étape consiste à commander le nom de domaine chez OVH. Vous pouvez acheter uniquement le nom de domaine (environ 10 € / an) et vous n'avez pas forcément besoin d'un hébergement. Vous pouvez également prendre un hébergement minimum pour un petit site vitrine avec l'offre Kimsufi à 23 € / an.

Création d'un compte Google Workspace

La deuxième étape consiste à créer votre compte Google Workspace avec un email dont le préfixe est inventé et le domaine, celui que vous avez commandé chez OVH. Par exemple : guillaume@exemplesite.fr

Google Workspace Business Starter

Choisissez l'offre Business Starter qui est suffisante pour démarrer. Vous bénéficierez d'un espace de stockage de 30 Go, ce qui est le double d'un Gmail gratuit. En choisissant l'offre Business Starter, Google m'a réorienté vers l'offre Business Standard précisant qu'il était possible de la rétrograder ensuite en offre Business Starter. Je trouve que cette pratique est abusive. Une fois l'achat effectué, il ne faudra donc pas oublier de fouiller dans l'interface d'administration pour rétrograder vers l'offre Starter.

Validation du domaine en ajoutant l'entrée DNS TXT Google

Afin que Google soit certain que vous êtes bien le propriétaire du domaine, vous allez devoir le valider. Connectez-vous à votre compte client OVH.com, allez sur l'onglet OVH Cloud, puis cliquez sur votre domaine dans la colonne de gauche. Allez sur l'onglet Zone DNS.
Je précise que toutes les manipulations qui suivent se situent désormais dans l'espace Zone DNS d'OVH.

Ajoutez l'entrée DNS type TXT, comme indiqué du côté de Google Workspace. Une fois ajoutée, voici ce que ça donne côté OVH :

Validation du domaine OVH DNS TXT google workspace

Une fois l'entrée DNS ajoutée chez OVH, vous pourrez valider le domaine dans l'administration de Google Workspace et obtenir ceci :

Google Wordspace validation domaine OVH

Votre domaine est maintenant reconnu par Google.

Google Wordspace validation domaine OVH

Ajout des enregistrements MX dans la zone DNS

Afin que votre domaine OVH fonctionne avec Gmail, il faudra ajouter les enregistrements MX. Si vous êtes inscrit après avril 2023, un seul enregistrement MX est nécessaire, sinon il faudra en ajouter 5 comme montré ci-dessous :

Google Wordspace Enregistrement MX chez OVH

A ce stade, vous pouvez aller sur gmail.com puis vous connecter avec votre compte Google Workspace : par exemple guillaume@exemplesite.fr.
Le problème est que vos messages risquent d'atterrir dans les dossiers spam de vos destinataires. En effet, les serveurs de messagerie des destinataires trouvent étrange que des emails soient envoyés depuis les serveurs de Google avec un domaine provenant de chez OVH. Il va donc falloir rassurer tout ce beau monde.

Crédibiliser votre domaine auprès des destinataires

Je vous conseille d'ajouter les enregistrements SPF, DMARC, et DKIM.
Quand ces trois points seront validés, vous aurez la garantie que vos emails seront reçus par les destinataires les plus exigeants sur la sécurité.

SPF

L'enregistrement SPF est la base de l’authentification pour une messagerie professionnelle. Ajoutez l'entrée suivante dans la zone DNS d'OVH :

Google Wordspace SPF zone DNS chez OVH

DMARC

Passez à l'étape "super crédible" avec l'enregistrement DMARC. Ajoutez l'entrée suivante dans zone DNS :

Google Wordspace DMARC zone DNS chez OVH

Je vous conseille de garder l'option p=none si vous ne voulez pas recevoir des notifications ennuyeuses.

DKIM

Une fois le SPF et le DMARC validés par Google Workspace, vous devriez être au sommet de la hype et de la crédibilité, mais vous pouvez allez encore plus loin avec l'enregistrement DKIM.

Patientez un jour ou deux avant d'ajouter l'enregistrement DKIM...
Dans l'administration de Google Workspace, générez un enregistrement DKIM avec une clé de 1024 bits, car OVH ne permet pas d'aller au-delà.

Google Workspace DKIM zone DNS chez OVH
Google Workspace DKIM zone DNS chez OVH
Google Workspace DKIM zone DNS chez OVH

Vue d'ensemble de la zone DNS d'OVH

Si vous avez fait du bon boulot, votre Zone DNS devrait ressembler à ça du côté d'OVH. On retrouve ici, la validation du domaine, les enregistrements SPF, DMARC et DKIM :

Zone DNS d'OVH : validation du domaine avec les enregistrements SPF, DMARC et DKIM

Vous pouvez maintenant profiter de votre compte Google Workspace authentifié, sécurisé, et tout le bastringue. Les clients qui prétendront ne pas avoir reçu vos emails seront forcément de mauvaise foi ^^

Il y a un commentaire pour cet article

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.