Désactiver les mises à jour d'un thème

La bonne pratique, majoritairement lue dans les forums, consiste à conserver coute que coute les mises à jour d'un thème à l'aide d'un thème enfant et autre CSS personnalisé.

Pourtant, au gré de mes expériences, je découvre qu'il est parfois avantageux de se libérer de cette obsession des mises à jour, et de les désactiver carrément. Il en découle quelques avantages non négligeables et j'en arrive même à penser que pour certains projets, c'est la meilleure pratique.

Avantages des mises à jour d'un thème

  • Profiter des nouvelles options du thème.
  • Améliorer la sécurité grâce aux corrections des failles.
  • Améliorer la compatibilité avec des extensions et WordPress.

Inconvénients des mises à jour d'un thème

  • Risque de pannes suite à une mise à jour :
    • Même en utilisant un thème enfant ou un custom CSS, vous n'êtes pas à l'abri des mauvaises surprises suite à une mise à jour.
    • Le site est parfois mis à jour par un client imprudent (propriétaire du site) et plus rien ne fonctionne. La mise à jour foireuse est une épée de Damoclès pour le développeur.
  • La création d'un thème enfant ou d'un CSS personnalisé complique votre travail :
    • Complexité, manque de simplicité dans la hiérarchie des fichiers.
    • Des CSS empilés, des pages enfants qui remplacent les pages parentes, impliquent une baisse de performance de votre site.
    • La complexité des CSS personnalisés qui n'arrivent pas toujours à prendre la priorité sur les feuilles de styles principales.

Désactiver les mises à jour

Pour commencer, essayons de déclencher le mécanisme des mises à jour pour voir si on est capable de le désactiver.

Déclencher la mise à jour

Dans le fichier style.css, décrémentez la version du thème, par exemple mettez 1.2 au lieu de 1.3, cela devrait déclencher la mise à jour du thème en allant dans la rubrique Tableau de bord -> Mises à jour.

Désactivation

C'est très simple. Supposons que vous souhaitiez désactiver la mise à jour du thème gratuit oceanwp

Dans Apparence -> Thèmes

  • Activez un autre thème, n'importe lequel.
  • Renommez le dossier du thème avec un autre nom, par exemple oceantoutbleu (avec FileZilla, ou un autre outil, si vous êtes en ligne).
  • Activez le thème oceantoutbleu

C'est fait. Le thème ne se mettra plus à jour. Sentez-vous ce sentiment de liberté ?

Remarque : Renommer le nom du thème dans le commentaire Theme name: du fichier style.css ne désactivera pas sa mise à jour, mais vous pouvez le faire si vous souhaitez changer totalement son nom dans les descriptifs de WordPress.

Conclusion

En quête de pureté et de simplicité

Sous couvert de bonne pratique, la création des thèmes enfants et l'usage de CSS personnalisés, impliquent le remplacement de pages et l'empilement des CSS pour garder des mises à jour qui n'arriveront peut être jamais, et si ces mises à jour arrivent, elles améliorent parfois un misérable code JavaScript pour un slider qui ne vous sera jamais utile.

La vraie bonne pratique, la vraie pureté, pourrait être de désactiver les mises à jour puis d'attaquer le code directement, comme celui qui crée son propre thème.

Quand désactiver ?

Désactiver les mises à jour me semble utile si vous thème est arrivé à maturation et qu'il fonctionne parfaitement. De plus, il vaut mieux désactiver les mises à jour accidentelles et calamiteuses si vous confiez le Tableau de bord à un débutant. N'oubliez pas qu'il sera tout de même possible de faire les mises à jour du coeur de WordPress ainsi que des extensions, ce qui sécurisera votre projet.

En revanche, si votre thème est jeune et prometteur dans ses améliorations futures, la désactivation des mises à jour est regrettable, et il vaudra mieux se tourner vers l'usage d'un thème enfant et autres custom CSS.

Articles connexes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *