Souris optique avec connecteur DB9

Ça fait un bout de temps que j'attends une souris toute simple, optique, et avec un connecteur DB9 pour Ă©viter l'usage d'un adaptateur DB9<->USB. A-EON l'a inventĂ©e, et je les remercie pour cette belle crĂ©ation.

Les inconvénients des adaptateurs

Avant d'acheter cette souris, j'ai eu en ma possession 2 adaptateurs USB, dont le fameux RYS, mais aucun ne m'a pleinement convaincu. En voici les raisons :

  • Ils font une disgracieuse excroissance sur la rangĂ©e des connecteurs et sont source de faux contacts. Avec l'Amiga, il faut chercher les branchements simples et propres, car cette machine est sujette aux faux contacts.
  • La fragilitĂ© : soulevez votre Amiga d'un cĂŽtĂ© et vous risquez de plier votre adaptateur.
  • L'incompatibilitĂ© avec certains modĂšles de souris PC.
  • Une souris PC raccordĂ©e Ă  un Amiga, ce n'est pas trĂšs raccord.
  • Un des adaptateurs ne maintenait pas le clic gauche prolongĂ©. Difficile de scroller les AmigaGuides, d'activer l'early-startup.
  • L'adaptateur RYS manquait de prĂ©cision. Le dĂ©placement du curseur, la gestion de l'accĂ©lĂ©ration, tout ça doit ĂȘtre rĂ©glĂ© au millimĂštre. Sur ce point, la RYS Ă©tait plutĂŽt dĂ©cevante.

Une souris qui me redonne le sourire

Ce modĂšle MX 1000-1 est signĂ© A-EON. Et il existe en 2 coloris : noir ou blanc. J'ai optĂ© pour le blanc, histoire d'ĂȘtre fidĂšle Ă  la couleur de mon ordinateur prĂ©fĂ©rĂ©.

Voici la souris fraichement déballée de son carton. Elle est simple, trÚs légÚre et plutÎt jolie.

Connecteur DB9, of course !

La marque A-EON avec son Boing Ball, c'est quand mĂȘme plus sympa qu'une Ă©tiquette Microsoft.

Comparatif des connecteurs avec ou sans adaptateur USB. Lequel préférez-vous ?

À L'arriĂšre de l'Amiga, tout est bien ajustĂ©. Pile-poil au mĂȘme niveau que le connecteur du joystick.

Pour comparer, une souris USB avec adaptateur DB9<->USB. Pas génial au niveau esthétique.

Et la molette ?

AmigaKit propose un pilote qui permet de gérer la molette : MX1000v1.0fw2.2.lha
L'archive contient l'utilitaire FreeWheel avec le pilote dédié à la souris A-EON. AprÚs un test sur des logiciels variés, je dirais que la molette fonctionne à 60%. Cela est dû au fait que l'Amiga n'a pas une GUI homogÚne, en tout cas sur OS classique. Voici un petit test sur quelques logiciels :

  • AmigaGuides lus par Multiview : ça marche plutĂŽt bien. HĂ©las pour les longs documents, le dĂ©filement est lent.
  • JanoEditor : c'est nerveux, ça fonctionne trĂšs bien.
  • Wordworth : trĂšs bien aussi.
  • Directory Opus 4 : ça fonctionne assez bien.
  • Sous MUI, ça fonctionne diffĂ©remment selon les rĂ©solutions et les logiciels :
    • IBrowse : c'est la catastrophe, il faut mouliner comme un dingue pour atteindre le bas d'une page Web
    • Voyager : ça fonctionne assez bien, mais le dĂ©filement reste assez lent.
  • FileMaster : ça marche trĂšs mal, c'est certainement la bgui.library qui n'est pas bien gĂ©rĂ©e.
  • La sĂ©rie des OctaMED jusqu'Ă  SoundStudio : impeccable, on peut scroller dans les pistes avec efficacitĂ© et prĂ©cision.
  • Protracker 3.15 et 4 : la molette ne fonctionne pas du tout.
  • Hisoft Devpac 3.18 : nickel pour se promener dans le code.
  • Hisoft C++ 4.1 : parfait.

Pour résumer, ça marche bien avec GadTool, plus ou moins bien avec MUI et pas du tout avec BGUI.

Le pilote fonctionne avec l'utilitaire FreeWheel (que l'on peut trouver sur Aminet). Voici ses paramétrages :

Le Click to front fonctionne en cliquant sur la barre de titre de la fenĂȘtre, mais je prĂ©fĂšre la commoditĂ© du Workbench qui permet un Click to front sur toute la zone de la fenĂȘtre.

Les réglages de la molette présentés ci-dessus sont inefficaces. J'ai essayé vainement des combinaisons pour améliorer le défilement. L'idée de jeter FreeWheel à la corbeille en hurlant m'a alors effleuré, mais sans le lancement de cet utilitaire, la molette ne fonctionnera plus du tout.

DĂ©montage de la souris

Comme j'ai envie de voir ce qu'il se trouve sous le capot, je procÚde à un démontage.

Je découvre que le connecteur contient un adaptateur Cocolino 2.0 signé Elbox qui a fait ses preuves. Quant à la souris, c'est une Logitech. A vous de retrouver le logo de la marque sur la photo.

Conclusion

Je dĂ©plore que la souris soit une Logitech USB avec un adaptateur situĂ© dans le connecteur. J'aurais prĂ©fĂ©rĂ© une souris Ă©lectroniquement conçue pour le connecteur DB9. Sur le fond, ça ne change pas grand-chose, car le connecteur est habilement dissimulĂ©, et ça reste toujours plus propre qu'une banale souris PC USB couplĂ©e Ă  un adaptateur. L'intĂ©rĂȘt vient aussi de la parfaite compatibilitĂ© entre la souris et le convertisseur Cocolino. Ajoutez le bon dosage de la vitesse et de l'accĂ©lĂ©ration qui ne nĂ©cessite aucun rĂ©glage cĂŽtĂ© Amiga, ni installation de pilote (sauf pour l'usage de la molette). Le clic gauche est parfaitement maintenu et la prĂ©cision est au rendez-vous. Les jeux exploitant la souris, comme Sufflepuck CafĂ©, Arkanoid, les simulateurs de vol, fonctionnent parfaitement.

Les marques Logitech et Elbox sont bonnes, et le packaging A-EON ajoute une sympathique déco Boing Ball. C'est tout simplement la meilleure souris pour Amiga que j'ai eue entre mes mains.

Cette excellente souris est disponible chez AmigaKit pour 29 €.

Articles connexes