Fabriquer son joystick Amiga arcade

image_pdf

Sur Amiga, le meilleur joystick est le compétition pro. Il fait l'unanimité et convient pour la plupart des jeux. Il y a ces modèles neufs que l'on peut trouver chez tous les bons revendeurs. Mais le 2e bouton n'est pas raccordé.

Il y a aussi le modèle Arcade Evolution que j'ai acheté :

Il est très agréable à utiliser, le manche est souple et le deuxième bouton est activé. Mais il n'est pas sans défauts : il est assez cher (65 €), encombrant et manque de précision. Le manche a trop de jeu, et de ce fait, il convient pour des jeux de plate-forme, mais n'est pas assez précis pour se faufiler entre les missiles ennemis dans les shoot'em up.

J'ai donc décidé de faire mon propre joystick combinant tous les avantages : précision, deuxième bouton et sensation arcade.

Les pièces nécessaires

Le joystick se compose de différentes pièces :

La boite doit être rigide et en même temps facile à découper. Je me suis promené un bout de temps dans la boutique Casa pour trouver mon bonheur.

Il faudra que je découpe un peu la boite pour réduire sa hauteur. Je calcule ça en fonction de la profondeur du joystick. Pour la découper, j'ai utilisé une scie sauteuse, une lime et perceuse.

Le câble Null Modem est parfait, il est souple et contient les 7 fils necessaires pour le joystick Amiga avec en prime la gestion d'un deuxième bouton.

Il faudra tout de même déplacer et ressouder 2 fils dans le connecteur DB9. Mais c'est facile à faire, car le connecteur se déboite sans problème

Avant d'acheter le câble Null Modem, j'ai tenté de réutiliser ce vieux câble récupéré d'un joystick d'Amstrad CPC. Hélas, si vous voyez un trou sans broche à cet endroit, il vous sera difficile de connecter le deuxième bouton.

Construction et soudures

Pour la correspondance des fils, je m'inspire du joystick Arcade Evolution avec un simple multimètre. Pas de risque d'électrocution, c'est du 5V.

Le joystick est un peu incliné, comme sur les bornes arcades. On peut le poser sur ses jambes ou sur une table.

Il est léger, précis et en bois du Jura 🙂

Test du joystick

Pour tester le joystick, il existe quelques programmes sur Aminet, j'ai bien aimé JoyTesteur

Voilà le joystick utilisé avec Battle Squadron, le meilleur jeu de l'univers.

J'apprécie particulièrement le deuxième bouton pour jouer à :

  • Hybris (Nova smart bomb)
  • Battle Squadron (Nova smart bomb)
  • Projet X (sélection de l'armement)
  • Turrican
  • Banshee (looping)
  • Fightin' Spirit

Grâce à la précision et au 2ème bouton, j'ai enfin terminé Battle Squadron... 25 ans après sa sortie.

Articles connexes

Ventilation silencieuse Ayant connu le silence d'ordinateurs antiques comme l'Amstrad CPC, j'ai mal vécu l'ère des PC avec leurs ventilateurs bruyants positionnés dans les alimentations, les processeurs e...
L'Amiga et moi L'Amiga 500 Ça commence dans mon enfance où je découvre le TI-99/4A familial, suivi d'un Amstrad CPC. Quelques années plus tard, j'achète un Amiga 500 dans une pub Amie le Pro ...
Fixation de l'Indivision C'est l'histoire d'une carte qui me gonfle En terme de qualité visuelle sur écran plat, l'Indivision est la meilleure option. Cette carte est assez chère, 150 €, mais quand on aim...
Dessins Montage et dessin autour de l'Amiga
Quelques livres autour de l'Amiga Ces dernières années, beaucoup de livres traitants de notre machine préférée ont été publiés. Un phénomène paradoxal quand on sait que l'Amiga est abandonné depuis une vingtain...