Création d'une disquette Amstrad à l'aide d'un Amiga

Mon Amstrad est un peu enclavé. Pas moyen de communiquer avec Internet, ni avec d'autres ordinateurs. Je souhaiterais profiter de toutes les images DSK du web pour recréer des disquettes 3 pouces. Je n'ai plus de lecteur de disquettes sur mon PC. Alors je me suis demandé s'il était possible de profiter du lecteur 3,5 pouces de l'Amiga.

Quel est l'intérêt ?

  • Profiter des nouveaux jeux ou démos Amstrad : Homebrew
  • Profiter de l'immense collection des DSK du web
  • Recréer et réparer des disquettes défectueuses
  • Créer des DSK à partir de ses créations sur Amstrad pour les faire tourner sur un émulateur
  • C'est pas cher, le câble coûte 10 €, le reste se récupère facilement

Ce qu'il vous faut

  • Un lecteur de disquettes PC 3,5 pouces
  • Un câble pour relier le lecteur de disquettes à l'Amstrad
  • Une alimentation PC pour le lecteur de disquettes 3,5 pouces
  • Un Amiga avec son bon vieux lecteur de disquettes fonctionnel
  • L'emulateur A-CPC sur Amiga

Côté Amiga

J'utilise un outil fourni avec l'émulateur A-CPC disponible sur Aminet.

L'émulateur A-CPC n'est pas terrible. Il a une excellente qualité d'émulation, notamment sonore, mais il est très instable avec de gros problèmes de gestion de mémoire, et il gère très mal la vitesse des Amigas. Parfois trop lent ou trop rapide, il est impossible de le régler correctement. Mon émulateur CPC préféré sur Amiga Classic reste, de loin, EmuCPC, suivi d'AmiCPC.

Cet émulateur n'est donc pas vraiment intéressant, en revanche, l'outil fourni dans l'archive lha nommé dsk2real est très utile. J'ajoute qu'il y a des documentations et même les codes source en assembleur.

Je dépose un fichier DSK dans la RAM: pacific.dsk et le fameux utilitaire dsk2real issu du dossier Tools d'A-CPC

Puis je tape la commande suivante : dsk2real 0 pacific.dsk 1. Le chiffre 0 indique le lecteur de disquette principal et le 1 indique la face de la disquette.

Côté Amstrad

Internet est rempli de bons sites qui expliquent comment fabriquer un câble reliant l'Amstrad à un lecteur de disquette 3,5 pouces.

J'ai récupéré un vieux lecteur de disquette que j'alimente avec une vieille alim PC. Ensuite, j'ai acheté ce câble sur eBay pour 10 euros environ. Ca vient de Grèce et le câble est de très bonne facture. Je précise qu'il existe une version pour 6128 et une autre pour 6128 plus.

Une fois le connecteur reçu, j'ai branché le lecteur 3,5 pouces, et effectivement, ça fonctionne. Il suffit de taper ùb ou ùa pour accéder au bon lecteur. On peut copier les disquettes avec le mythique Discology ou un logiciel fourni avec le disque système CPM nommé disckit.

La disquette 3,5 est d'ores et déjà lisible directement, mais le vrai challenge est de recréer une disquette 3 pouces d'origine.

Vidéo de démonstration

Voici le parcours pour arriver à une disquette 3 pouces à partir d'un fichier DSK téléchargé sur le web.

Je peux désormais créer autant de disquettes que je veux. Welcome to a Pacific World !

Articles connexes

Fixation de l'Indivision C'est l'histoire d'une carte qui me gonfle En terme de qualité visuelle sur écran plat, l'Indivision est la meilleure option. Cette carte est assez chère, 150 €, mais quand on aim...
Changer la courroie d'un Amstrad CPC Plus Ça fait beaucoup marrer quand je raconte que je change les courroies de mes ordinateurs. C'est à se demander si ce ne sont pas des ordinateurs à pédales tellement ils sont vieux. ...
Blizzard PPC : passage au 060 Suite à la vente de mon Apollo 060 66 MHz, je viens d'acheter une Blizzard PPC 603e équipée d'un 68040 cadencé à 25 MHz et d'un processeur PowerPC 603e cadencé à 175 MHz. Un 040, c...
Quelques livres autour de l'Amiga Ces dernières années, beaucoup de livres traitants de notre machine préférée ont été publiés. Un phénomène paradoxal quand on sait que l'Amiga est abandonné depuis une vingtaine ...
PPC sur AmigaOS 3.1 Pourquoi pas OS4 ? Bien que le portage d'AmigaOS 4.1 sur Classic ait necessité un travail colossal, je déplore la lenteur de l'OS au boot et surtout le manque de réactivité. Il n'y...